Chiens éteints

Dans le monde aujourd’hui, il y a 340 races de chiens sans compter toutes les races de métis et d’hybrides alors c’est vrai qu’il y a une grande variété de chiens ! Les chiens sont l’un des animaux domestiques les plus populaires, alors les aiment bien avoir un chien qui est bon pour leur vie quotidienne.Cependant, bien qu’il existe de nombreuses races de chiens, dans le passé il y avait encore plus, vers 50, mais malheureusement ces races distinctes ont été perdues, et leurs gènes existent seulement et rarement dans les hybrides et métis. Vous pouvez découvrir 4 races de chiens éteints ici.

Le Mastiff alpin était une race de chien qui était le pro-géniteur du chien héroïque, le Saint-Bernard, et dans la même branche des mastiffs modernes.  Il était une race massive avec une taille de 1m et un poids de plus de 120kg, et il était une race européenne très ancienne. Pendant le 19ème siècle sa ligne a été perdue, et les chiens qui vivent encore aujourd’hui qui ont les gènes les plus proche au mastiff alpin sont le Saint-Bernard,  le grand danois et le chien de montagne bernois.

Le braque du puy était une vielle race de chien d’origine française, qui a été utilisée pour la chasse dans les pleines, parce qu’il était très rapide.  La couleur du chien était blanche et orange avec une taille moyenne-grande. Il était très populaire pendant le 19ème siècle mais la race était éteinte avent la deuxième guerre mondiale. Cependant, il existe des légendes que la race vive encore dans des coins paysans en France…

Le Bullenbeisser (« mordeur de taureaux » en allemand) ou bulldog allemand était une race de chiens d’origine d’Asie, qui a été spécialement élevée pour la pratique du bull-baiting, des combats au cours desquels les chiens devaient mettre à terre des taureaux. Il était tellement fort et grand, et il peut être agressif mais quand même loyal, mais la race a été perdue avec les croisements des bouledogues pendant le 19ème siècle et au début du 20ème siècle, la race était déjà éteinte.

Le chien polynésien ou Kurī en langue maori de Nouvelle-Zélande a été introduit en Nouvelle-Zélande par les Maoris au cours de leurs migrations en provenance de la Polynésie vers 1280. Cette race était petite mais robuste, mais avec l’arrivée des européens en Nouvelle-Zélande,  c’était la fin de la race malheureusement.

Le sujet de chiens éteintes est vraiment fascinant, surtout pour les gens qui adorent les chiens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *